INFORMATION

Vous avez besoin de réaliser des portraits environnementaux ou contextuels pour illustrer un article. Vous avez un projet documentaire spécifique à développer. Je couvre à votre demande tous les événements sociaux, culturel ou politique. Je réponds à toute commande en Catalogne mais je suis aussi disponible pour des projets à l'étranger.

DANS L'URGENCE

Portable: +34 616471080

Pour envoyer le briefing d'une commande ou une proposition avec vos barèmes, utilisez le formulaire de contact.

PARTAGEZ CE REPORTAGE PHOTO
INFO

UNE TRADITION CATALANE SOUS VIGILANCE




HÉRITIÈRES ET HÉRITIERS SE DONNENT LA MAIN POUR DÉFENDRE UNE COUTUME JUGÉE COMME ARCHAÏQUE ET DÉPLORABLE POUR LES FEMMES PAR CERTAINS ORGANISMES FÉMINISTES.

Le temps d'un week-end, les candidats, des jeunes entre 16 et 23 ans, célibataires et en tenue traditionnelle catalan - exigence protocolaire - participent au concours national des héritiers et héritières qui se déroule à Peralada, en Catalogne. Les élues représenteront durant une année leur municipalité à tous les actes festifs afin de donner plus de visibilité à cette tradition que la société actuelle qualifie d'obsolète.

Les prétendants à l'élection doivent se soumettre à un examen. La connaissance de la culture, de l'histoire et des traditions catalanes et la capacité à s'exprimer à l'oral comme à l'écrit seront évalués par un jury populaire. Puis, tous les participants se rendront au dîner de gala où ils seront appelés à défiler pour clôre la soirée.


Le lendemain, dans une ambiance festive, les candidats, héritiers et héritières accompagnés de leurs familles se dirigeront vers la place de la mairie où aura lieu la proclamation des élus.

Pratiquée depuis le milieu du XXe siècle, le concours de l’héritière de Catalogne était très marqué par la morale en vigueur imposée par le franquisme. La beauté physique et les vertus morales,comme le dévouement au foyer et à la famille de la candidate était soumit à évaluation.

De nos jours, la tradition n'est toujours pas sans controverse. La pression exercée par l'Institut des femmes catalanes et les municipalités féministes demandent à l'organisation du Foment des traditions catalanes qui promeut l’événement à repenser le rôle de l'héritière.

Loin de se sentir enracinées dans le passé et d'être considérées comme des ornements purement festifs, les héritières affirment qu'elles ont un rôle important à jouer auprès de la population féminine dans la société d’aujourd’hui.





Texte et photographie: ©Michel Martinez Boulanin